Vendre ou louer un bien immobilier?

Il n'y a pas de réponse claire. Tout dépend de plusieurs facteurs:

Pourquoi le bien est-il disponible? Héritage? Déménagement professionnel? Envie d'un autre bien? 

Avez-vous besoin d'un capital? Avez-vous un projet particulier nécessitant des fonds importants?

Avez-vous besoin d'une rente mensuelle permanente?

En cas de location du bien:

Une rente (un loyer) vous sera payé chaque mois. En principe, si l'on se réfère à l'historique du marché immobilier, votre bien augmentera régulièrement de valeur, année après année. Mais vous devrez continuer le cas échéant les remboursements d'un éventuel crédit. Vous serez toujours redevable d'impôts en termes de revenu cadastral et de précompte immobilier. De plus, le bien peut se déteriorer avec le temps... Enfin si la majorité des locataires sont sérieux et solvables, il y en a d'autres hélas, moins scrupuleux en matière de paiement de loyer et  de respect des lieux loués.

En cas de vente du bien.

Vous n'aurez ni impôts ni frais d'entretien ou de réparation à payer. Vous n'aurez plus de remboursement d'un éventuel crédit. Vous recevrez directement un capital important  vous permettant soit un placement financier, soit la réalisation d'un projet particulier. Pensez toutefois à prévoir une imposition sur une plus-value éventuelle !

Il y a des avantages et des inconvénients dans les deux cas.

En matière de location, le rendement locatif moyen est +/-4% de la valeur financière du bien, ce qui est mieux que les rendements proposés actuellement par les institutions financières. Mais il y a malheureusement les problèmes possibles de non paiement des loyers ou la survenance d'éventuels dégâts ou désordres.

En matière de vente, une fois la décision prise, elle est définitive. 

Quel que soit votre choix, il est important de prendre un maximum de garantie.

En location, faites appel à des agents immobiliers pour la rédaction de vos baux. Faites établir les états des lieux d'entrée ou de sortie par des professionnels.

Envisagez une gestion locative professionnelle. Pensez à une assurance loyers impayés et/ou chômage locatif.

En vente, une fois la décision prise, faites établir une véritable expertise du bien et prenez conseil auprès de votre agent immobilier ou de votre notaire.  Méfiez-vous des avis de personnes peu ou mal informées. Faites rédiger le compromis par un agent immobilier titulaire, agréé IPI. La vente d'un bien immobilier est une procédure sérieuse et complexe qui ne doit permettre aucun malentendu.  

Demande de renseignements →